Généralités sur la nigelle

 

Il y a trois espèces de nigelles : la "Nigelle Sativa"(blanche), la "Nigelle de Damas"(bleue) et la "Nigelle des Champs"(bleue) et les spécialistes s'accordent à dire que, de ces trois espèces, c'est uniquement la Nigelle Sativa qui renferme les multiples vertus médicinales. La "Nigelle Sativa" est une plante herbacée, annuelle, de la famille des renonculacées. Sa taille est de 50cm environ, ses feuilles sont très découpées et ses fleurs à cinq pétales sont blanches veinées de vert. Elle pousse à l'état sauvage dans toute l'Asie et le Moyen-Orient. Ses fruits, en forme de capsules globuleuses, s'épanouissent entre avril et juin, et ils sont récoltés avant maturité complète pour conserver les graines dedans.

Sa composition

 

Selon l'article du Docteur Hans Wagner, la nigelle sativa contient plus de cent composants qui lui confèrent cet effet miraculeux. Elle contient du phosphate, du fer, du phosphore, du calcium, du sodium et du potassium. C'est une source riche d'acides gras insaturés qui contient environ 35% de lipides, 21% de protides et 38% d'hydrates de carbone. Les essences qui forment l'essentiel de son pouvoir (la Nigellone et le thymoquinon) sont de véritables antihistaminiques, antioxydants, anti-infectieux et elles ont un effet de dilatation des bronches. Elle renferme des antibiotiques pouvant détruire tout virus, microbe ou bactérie, du carotène au pouvoir anti-cancéreux, des hormones sexuelles fertilisantes et excitantes ; elle possède également le pouvoir de faciliter l'élimination d'urines, elle renferme des enzymes anti-acides, des calmants mais aussi des éléments stimulant le développement de l'intelligence.

 
Historique des études scientifiques contemporaines
  1. En 1959, une équipe de médecins égyptiens dirigée par le docteur Muhammad Dakhakhnî a réussi à extraire de l'huile de nigelle son principe actif qu'ils ont baptisé la "Nigellone". Ils ont pu prouver, en l'injectant sur des animaux de laboratoire, qu'il ne comportait pas d'effet toxique ou nocif et qu'il avait la faculté de dilater les bronches d'où sa recommandation dans le traitement de l'asthme et de la bronchite notamment.

  2. Mais c'est au milieu des années 1980 que la médecine moderne s'est intéressée de plus près aux vertus de la graine noire "Nigelle Sativa", et le principal auteur de la première étude poussée est le docteur Ahmed al-Qâdî, un médecin égyptien résidant aux Etats-Unis d'Amérique. Son ami, Shaykh al-Zandânî, explique que le docteur al-Qâdî s'était dit "puisque cette "graine noire" était un remède contre toutes les maladies, c'est qu'elle doit certainement agir sur le système immunitaire qui a pour rôle de défendre l'organisme contre toute maladie !" Et en effet, après certaines expériences sur des sujets accusant une insuffisance immunitaire, le docteur réussit à montrer que la prise de nigelle avait la propriété d'accroître les anticorps et de renforcer considérablement le système immunitaire. Le docteur al-Qâdî en a donc déduit le rôle primordial que pourrait avoir cette graine dans le traitement du cancer, du SIDA, ainsi que toute autre maladie qui a pour cause une défaillance dans le système immunitaire. Zandânî ajoute que les résultats de ces expériences furent homologués par l'Institut américain des sciences biologiques expérimentales et que le docteur al-Qâdî fut primé pour ses recherches.

  3. Le docteur Hassan Chamsi Pacha (cardiologue) affirme "les études expérimentales (précédentes) avaient, certes, montré que la graine noire avait la faculté de renforcer le système immunitaire, et par conséquent, d'augmenter les capacités de l'organisme à lutter contre les microbes et virus qui l'attaquent, tout comme elle augmente aussi les capacités de l'organisme à lutter contre le cancer. Actuellement, la nigelle est utilisée à la clinique "Akbar" aux Etats-Unis d'Amérique dans le traitement de cas avancés de cancer et de SIDA."

  4. Une étude réalisée à l'université "Kings College" à Londres et publiée en 1997 avait montré que l'huile de nigelle se composait de deux types d'huile : l'huile volatile qui contient son principe actif qu'on appelle le "thymoquinone" à raison de 0.45% et l'huile grasse à raison de 33%, et les chercheurs avaient confirmé que cette huile volatile était efficace dans la diminution des inflammations articulaires. Leur étude avait, en plus, confirmé la capacité de la graine de nigelle à empêcher la prolifération des microbes.

  5. D'autres études avaient signalé les vertus de la graine noire dans le traitement de l'asthme et de l'inflammation des bronches. Une autre étude avait montré que la nigelle avait pu empêcher la prolifération de certains cancers, tels le cancer du sein, le cancer de la prostate et le cancer des cellules de la peau. Une autre étude avait montré que la nigelle sativa augmentait la capacité des macrophages à absorber certains parasites appelés "parasites des leucocytes polynucléaires".

La Nigelle Sativa prévient l'atteinte du foie

Il est connu scientifiquement que l'huile de nigelle a des propriétés prophylactiques pour le foie qui le protègent contre certaines formes d'empoisonnements tout comme il est connu que la nigelle est utilisée par la médecine traditionnelle dans le traitement des maladies du foie. Et c'est ce qui a poussé le Docteur al-Ghamdi à réaliser une expérience sur les rats pour connaître l'effet d'une solution à base de nigelle dans la protection du foie contre l'effet toxique du "tétrachlorure de carbone". Cette étude, qui a été publiée dans la revue "Am J Clin Med" du mois de mai 2003, a montré que la prise de cette solution a produit une diminution de l'effet toxique du "tétrachlorure de carbone" sur le foie. En effet, les enzymes du foie, chez les rats qui avaient absorbé la solution, étaient moins chargées et les effets toxiques sur les tissus du foie moins apparents. Et dans une étude similaire publiée dans la revue "Phytother Res" du mois de septembre 2003, les chercheurs ont confirmé que les rats auxquels on avait administré de l'huile de nigelle étaient moins sujets à l'atteinte du foie par les produits toxiques tel le tétrachlorure de carbone.

 

L'effet de la nigelle sativa dans la prévention du cancer du foie

Dans une étude publiée au mois d'octobre 2003, par la revue "J Carcinog", des chercheurs de l'université "Kelaniya" au Sri Lanka ont réalisé une expérience sur soixante rats auxquels ils avaient occasionné un cancer du foie par le biais de la "diethylnitrosamine". Ils ont administré à une partie de ces rats un mélange de nigelle et d'autres plantes et ils ont observé leur état pendant 10 semaines. Après quoi, ils ont réalisé les tests sur les tissus du foie chez les rats et ils ont constaté que les effets cancérigènes sur les rats et ils ont constaté que les effets cancérigènes sur les rats qui avaient pris le mélange étaient très minimes. ils ont donc conclu que les produits du mélange pouvaient contribuer à protéger le foie des effets cancérigènes.

 

L'effet de la Nigelle Sativa dans la prévention du cancer du colon

Est-il possible que la nigelle ait des propriétés prophylactiques contre le cancer du colon ? Telle est la question que se sont posés des chercheurs de l'université "Tanta" en Egypte, et leur étude a été publiée sur quarante-cinq rats auxquels ils avaient administré une matière chimique qui provoque le cancer du colon, et ils ont administré à trente de ces rats, par voie orale, de la nigelle. Puis, après quatorze semaines du début de l'expérience, les chercheurs ont constaté qu'il n'y avait aucune évolution du cancer au niveau du colon, du foie ou des reins chez les rats qui avaient pris la nigelle, ce qui révèle que  la nigelle sativa peut empêcher le cancer du colon.

 

La nigelle sativa et le cancer du sein

Dans une étude élaborée dans les laboratoires de l'université "Jackson" au Mississipi (USA) et publiée par la revue "Bio Med Sci Instrum" en 2003, les chercheurs ont découvert que la nigelle contribuait à ralentir le développement des cellules cancérigènes du sein, ce qui ouvre les portes à un surplus d'études en ce sens.

 

La Nigelle Sativa et le diabète

Dans une récente étude publiée dans la revue "tohoku J Exp Med" du mois de décembre 2003, des chercheurs de l'université "Bozinquil" en Turquie ont réalisé une expérience sur cinquante rats auxquels ils avaient injecté dans le ventre du "streptozotocin", une matière qui provoque le diabète. Les rats ont été, par la suite, divisés en deux groupes : au premier, on a administré de la nigelle et au second une solution salée dépourvue de nigelle. Conclusion : les chercheurs ont constaté que le taux de sucre dans le sang des rats malades auxquels ils avaient administré la nigelle avait baissé et que le niveau d'insuline dans leur sang avait augmenté. Cela a aussi engendré l'accroissement et la virulence des cellules bêta (dans le pancréas) qui sont responsables de la sécrétion de l'insuline. Cette étude révèle donc que la nigelle peut contribuer dans la guérison du diabète. Dans une autre étude réalisée au Japon et publiée dans le numéro de décembre 2002 de la revue "Res Vet Sci", les chercheurs avaient découvert que la nigelle avait un effet positif sur la sécrétion de l'insuline chez les rats souffrant de diabète. La prise de nigelle avait aussi baissé le taux de sucre dans le sang de ces rats-là. Une étude publiée en 2001 et réalisée par l'université "Bozonko"en Turquie a consisté à répartir des lapins zélandais, auxquels on avait occasionné le diabète, en deux groupes dont l'un seulement fut traité à la nigelle. Et au bout de deux mois de traitement, les chercheurs constatèrent la diminution du taux de sucre dans le sang des lapins traités à la nigelle, tout comme ils constatèrent l'augmentation des substances antioxydantes qui peuvent diminuer le durcissement des vaisseaux.

 

La Nigelle Sativa et les maladies allergiques

A l'université "Charite" à Berlin , des chercheurs allemands ont réalisé une expérience sur cent cinquante deux patients atteints de maladies allergiques (inflammation nasale d'origine allergique, asthme bronchique, eczéma d'origine allergique) et leur étude a été publiée par la revue "Tohoku J Exp Med" du mois de décembre 2003. Les patients ont été traités au moyen de capsules contenant  de la nigelle de différents dosages allant de 40 à 80 mg/jour et on leur a demandé de noter, selon certaines normes de mesures particulières, les sensations les plus fortes qu'ils ressentaient au cours de l'expérience. Et on a procédé à l'analyse de plusieurs examens laboratoires tel que la mesure de l' "IgE" le nombre de globules blancs acides, le niveau d'hydrocortisone, le bon cholestérol et le mauvais cholestérol. Les résultats de cette étude ont révélé une amélioration symptomatique chez tous les sujets traités. On a noté une légère diminution du niveau du "triglycéride", une augmentation remarquable du bon cholestérol et aucun effet à signaler quant au niveau d'hydrocortisone ou des globules blancs lymphatiques. Les chercheurs allemands ont donc conclu que la nigelle était active - comme remède complémentaire - dans le traitement des maladies allergiques. La revue "Annals of Allergy" avait publié en 1993 une étude prouvant que la nigelle sativa était efficace dans la diminution des symptômes allergiques chez les rats.

 

La nigelle sativa et l'asthme

La nigelle sativa entre depuis longtemps dans la composition de certains remèdes contre la toux et l'asthme, mais y a t-il une preuve tangible à cette thérapeutique dans la science moderne ? En effet, des chercheurs de l'université à Riyad ont réalisé une étude sur l'action de la "Thymoquinone" (le principe actif  de la nigelle) sur des parties de la trachée du cochon d'Inde et les résultats ont montré que le "Thymoquinone" détendait les muscles de la trachée, c'est-à-dire qu'il dilatait la trachée et les bronches, et cela contribue au traitement de l'asthme. D'autre part, le docteur Djilânî a réalisé dans son laboratoire des expériences pour vérifier les propriétés antispasmodiques de la nigelle. Et en effet, les résultats de ses expériences lui ont confirmé que la nigelle avait la propriété de détendre les muscles et de dilater les bronches... Ces expériences viennent donc attester des effets connus dans la médecine traditionnelle.

 

La nigelle sativa et l'estomac

La graine noire a aussi un effet prophylactique sur la paroi de l'estomac. En effet, après avoir provoqué des lésions sur la paroi de l'estomac des rats de laboratoire, des chercheurs de l'université du Caire ont traité ces rats par de la nigelle et par son principe actif, la "Thymoquinone", et ils ont constaté que l'effet prophylactique de ces deux remèdes sur la paroi de l'estomac était manifeste. Et de l'université d'Alexandrie, l'éminent expert universel en la matière, le docteur Dakhakhnî, a réalisé une expérience sur les rats qui prouve que la  nigelle a un effet prophylactique sur les parois de l'intestin contre les effets nocifs de l'alcool.

 

La nigelle sativa et le rein

Des chercheurs de l'université d'al-Azhar ont réalisé une étude sur l'action du "Thymoquinone" sur le rein. Après avoir provoqué la maladie du rein chez les rats en leur donnant du "Doxorubicin", ils ont constaté que le traitement par la "thymoquinone" avait entraîné le retardement du rejet de protéine et d'albumine dans l'urine et qu'il avait un effet antioxydant qui freinait l'effet nocif sur le rein. Et cela révèle que la "thymoquinone" pourrait avoir un effet prophylactique contre l'atteinte du rein.

 

La nigelle sativa dans la protection du coeur et des vaisseaux

Il est connu que l'augmentation du taux de "l'homosistine" dans le sang accroît les risques d'atteinte des artères du coeur, des artères du cerveau et des membres ; et les savants ont trouvé que la prise d'acide folique et de vitamines B6 et B12 avait la propriété de diminuer le niveau d'homosistine dans le sang. A partir de là, une étude a été réalisée pour connaître l'effet de la nigelle sativa sur le taux d'homosistine dans le sang. L'étude fut publiée dans la revue "Int J Cardiol" du mois de janvier 2004. Les chercheurs ont administré à des rats de laboratoire de la Thymoquinone à raison de 100mg/gr pendant trente minutes, et ce pendant une semaine, puis, après avoir provoqué une élévation de l'homosistine dans le sang des rats, ils ont constaté que la prise de Thymoquinone avait grandement prévenu contre l'augmentation de "l'homosistine". Aussi, avec l'augmentation de l'homosistine, s'accompagne une nette augmentation de triglycéride et de cholestérol ainsi qu'un effet d'oxydation néfaste pour l'organisme. Et les chercheurs ont constaté que la prise de Thymoquinone avait diminué ces effets néfastes qui accompagnent l'augmentation de l'homosistine. Cela signifie donc que la nigelle peut prévenir le coeur et les artères contre les effets nocifs dus à l'élévation de l'homosistine.

 

L'effet antioxydant de la nigelle sativa

Dans une étude publiée dans la revue "J Vet Med Clin Med" du mois de juin 2003, des chercheurs ont voulu tester l'effet antioxydant de la graine de nigelle sur soixante rats auxquels ils avaient administré du tétrachlorure de carbone. Après 45 jours de traitement par nigelle , ils ont constaté que ce traitement avait diminué le taux d'oxydation des lipides, de même que l'activité antioxydante de l'organisme avait augmenté. Et il est connu que les antioxydants ont un effet prophylactique contre les "racines libres" qui participent à la détérioration d'un grand nombre de tissus et à la provocation d'un bon nombre de maladies tels que le durcissement des artères, le cancer et la gâtisme. D'autre part, une étude publiée dans la revue "Drug Chem Toxicol" du mois de mai 2003 avait confirmé l'effet antioxydant  de la nigelle.

 

La nigelle sativa et le cholestérol

Des chercheurs de Casablanca ont réalisé une étude sur l'effet de la nigelle sur le taux de cholestérol et de sucre dans le sang. Ils ont administré à des rats de laboratoire de la nigelle fixe à raison de 1mg/gr pendant 12 semaines, puis, à la fin de l'expérience, ils ont constaté une diminution du cholestérol de 15%, une diminution de triglycérides de 22%, une diminution du taux de sucre dans le sang de 16.5% et le noircissement du sang de 17.5%. Une étude similaire réalisée par le docteur Dakhaknî et publiée dans une revue allemande au mois de septembre 2000 avait déjà montré que la nigelle avait une influence sur la diminution du taux de cholestérol dans le sang, du mauvais cholestérol et du taux de triglycéride chez les rats.

 

La nigelle sativa et l'hypertension artérielle

A l'université de Casablanca toujours, une étude publiée dans la revue "Therapi" de l'année 2000 dit que les chercheurs ont voulu tester l'effet de la nigelle (à raison de 0.6mg/gr) sur l'évacuation des urines et la diminution de la tension artérielle. Conclusion : les chercheurs ont constaté une diminution de 22% en moyenne chez les rats traités à la nigelle et une diminution de 18% chez les rats traités à "l'adelate" (un produit connu dans le traitement de l'hypertension). De même que la synthèse de l'urine chez les rats traités à la nigelle a augmenté.

 

La nigelle sativa et le rhumatisme

Dans une étude publiée par la revue "Phytothéraie" de septembre 2003, des chercheurs de l'université "Agha Khan" au Pakistan se sont posés cette question : "Comment se peut-il que la nigelle sativa puisse réduire l'inflammation articulaire chez les sujets atteints de rhumatisme ?" Ce qui est connu en médecine, c'est qu'il y a une substance qu'on appelle "oxyde nitrique", produite par les macrophages, qui joue un rôle médian dans le processus inflammatoire, et les chercheurs ont constaté que la nigelle avait la propriété d'empêcher la production de cet oxyde nitrique, et c'est ce qui explique l'influence de la nigelle sur la diminution de l'inflammation articulaire. Auparavant, le docteur Ghamdi, professeur de l'université de Dammam, avait prouvé dans une étude publiée par la revue "J. Ethno Pharmacol" de 2001 que la nigelle sativa avait effectivement un effet antalgique et un effet anti-inflammatoire. Outre ces expériences, le docteur Hassan Chamsi Pacha a cité dans son exposé trois autres études qui mettent en exergue l'effet hémostatique, l'effet anti-bactérien et l'effet antimycosique de la nigelle.

Nous contacter :


Fleur de Nigelle

BP 124 

62166 Saint Pol sur Ternoise Cedex

 

Téléphone : 06.83.74.42.14

 

Email : boutiqueplus@aol.com

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre entreprise.